les soucoupes violentes

Biography

1979 : premier essai discographique. Sur le label Dorian (Jacno, Modern Guy…) sort le 45trs des XXX. A part Philippe Manœuvre qui les retient dans « Simplet », sa revue des singles du mois dans Rock and Folk, l’OVNI passe quasi inaperçu.

1984 : A la batterie, Denis Baudrillart fait son apparition. Premier concert au Gibus puis dans les squats et Chez Jimmy’s, haut lieu de la scène dite « alternative » de l’époque. Le premier EP 4 titres autoproduit est distribué par Surfin Bird.

1986 : nouvelle formation. Aude arrive avec son orgue.

1987 : Avec le fulgurant guitariste surf Marc Police (Jezebel Rock, Pasadenas, Wampas) à la rélisation sonore, le mini-album 8 titres « Dans ta bouche » sort chez Tutti frutti. Gilles Gardot dit Poussin fait son entrée.

1989 : Signature chez New Rose. Ce sera « Va savoir », avec Yves Calvez des Coronados. Le clip « Blondes ou brunes » est diffusé lors de l’émission « Lunettes noires pour nuit blanche» de Thierry Ardisson. Passage aux Transmusicales de Rennes. Et au Bataclan à Paris, avec les Wampas et les Lolitas.

1990 : Le maxi 3 titres « Et pour un oui et pour un non » produit par le new-yorkais Elliott Murphy est « Single du mois » dans Best. Un clip diffusé sur Canal Plus. Concert à Paris à l’Elysée-Montmartre, avec Elliott Murphy en invité.

1991 : Les Soucoupes enregistrent « A des années lumière », leur troisième album.

2007 : Premier concert de la reformation des Soucoupes Violentes avec Manuel Bujan à la batterie et Franck Darmon à la basse, la rythmique des Polaroïd People, et Florian Herpe à la guitare. S’attendre au pire sort à la fin de l’année 2009 chez Belleville International-Patate Records, enregistré au studio L’update avec Jean-Paul Vottori. Passage aux Francofolies de La Rochelle 2010 pour une captation télé dans l’émission « Louise attaque les Francos ».

2015: Sortie de l’album « Fort intérieur » enregistré au studio L’Update avec Jean-Paul Vottori.