C’ est un road movies plein de charme, on roule au gré des paysages tantôt douce France tantôt west America.

Quelle chance pour nous, David à la voix (chaude et grave) parfaite pour ses mélodies intimistes, on a l’ impression qu’on est avec lui dans la pièce.

Une reprise de Daniel Darc pour préciser à quelle famille artistique il appartient. David a fait un album incontournable.