C’est ça les vieux, c’est nostalgique, ça aimerait que les CD n’aient jamais existé, et que le vinyle tienne encore le haut du pavé. Et c’est bien le genre à lancer une série de split 45 tours en 2009 !

C’est, en effet, bien le genre de l’asso / label Some Produkt (créée en 1985) qui nous lance une série dont le principe est d’inviter un groupe local à partager un 45 tours avec un groupe français ou étranger, à la notoriété déjà établie. Et comme, nous aussi, on est vieux, on ne peut qu’être sensible à cette démarche. D’autant plus que l’asso de Périgueux a proposé à de vieilles connaissances parisiennes, Turtle Ramblers (avec des anciens membres de Kochise et Mega Sonic Boom Blast), d’ouvrir le bal.

Depuis 1999, le groupe mélange habilement culture punk rock et dérives country folk, et ce « kiss landing on mars », mélancolique mais entraînant à souhait, nous montre que les parisiens maîtrisent merveilleusement leur sujet. Un petit thème sans prétention qui s’inscrit gentiment dans le crâne et qui s’en va comme il est venu, sans effets de manche. Juste ce qu’il faut. Et, pour ne rien gâcher, les connaisseurs comprendront le plaisir que nous avons toujours à retrouver la voix des Mega Sonic Boom Blast.

De l’autre côté, nous avons aussi affaire à une figure des années 90, puisque Red Eye Ball, le groupe local, est le projet de Jean-Jean, le chanteur des Thompson Rollets (dont Slow Death se prépare d’ailleurs à sortir la discographie) autre combo reconnu de ces années là… L’homme revient aujourd’hui en trio pour un titre profondément folk, et plutôt sombre. C’est très bien fait, la voix est marquante, mais il manque l’étincelle qui allumerait la flamme d’un Johnny Cash ou d’un Tindersticks. Du coup, je ne suis pas certain qu’on y revienne souvent, malgré ce savoir-faire indéniable.